Publié le 06/05/2020

Survivalisme : une consommation alternative portée par le marketing de l’apocalypse

Retrouvez le nouvel article de Maria MERCANTI-GUÉRIN, Maître de Conférences à l'IAE Paris - Sorbonne.

Survivalisme-MMGLes survivalistes semblent bénéficier d’un regain d’intérêt dû au Covid-19. Cette tendance se mesure notamment par l’accroissement des fans des comptes dédiés à la préparation aux catastrophes sur YouTube, Twitter ou Facebook. De la « Ferme Autonome » à « Vic le survivaliste », le survivalisme français commence à émerger comme véritable courant alternatif de consommation. [...]
> Lire l'ensemble de l'article sur The Conversation