Publié le 26/03/2019

Pourquoi il ne faut pas (trop) s’inquiéter du niveau d’endettement des entreprises françaises

Retrouvez le nouvel article de Jérôme CABY, Professeur à l'IAE Paris - Sorbonne.

EndettementLe 13 mars 2019, S&P Global Ratings a indiqué que l’endettement des entreprises françaises avait atteint un niveau record, 4 000 milliards d’euros, représentant 175 % du PIB contre 135 % il y a 10 ans, alors que celui-ci avait plutôt baissé dans les autres pays européens. Ce niveau très élevé préoccupe également la Banque de France depuis plusieurs mois. Le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) a de son côté annoncé le 18 mars un renforcement de ce que les autorités appellent « le coussin contra-cyclique », à savoir un matelas de fonds propres imposé aux banques en fonction de leur exposition au marché français. Cette décision a d’ailleurs agacé les banques françaises qui considèrent qu’il s’agit d’un signal contradictoire dans un contexte de ralentissement de la croissance économique. Dès lors, faut-il s’inquiéter de cette augmentation de la dette des entreprises non financières ? [...]
> Lire l'ensemble de l'article sur The Conversation