15

-

Nov

2017

Smart cities : Freins et opportunités pour les acteurs publics et privés

8h30 - 10h : Petit déjeuner de la Chaire EPPP

Ce petit déjeuner sera coordonné par Carine Staropoli.

L’objectif de ce petit-déjeuner est de débattre des opportunités qu’offrent les smart cities aux acteurs publics et privés. Sujet en vogue depuis plusieurs années, les smart cities peuvent apparaitre comme un concept fourre-tout qui recouvre de multiples situations.

Ces « villes intelligentes » peuvent être définies comme des espaces urbains utilisant de nouvelles technologies et leurs données pour mieux consommer leurs ressources, améliorer leurs services publics, et ainsi la qualité de vie des citoyens.
L’étude « Smart cities à la française » publiée par le Cabinet Roland Berger en mai 2017 dresse un constat contrasté sur les smart cities françaises. Les opportunités économiques de ces villes intelligentes apparaissent importantes (9,2 milliards d’euros par an d’économies budgétaires pour les collectivités engagées dans une démarche
smart city, et un marché mondial de la smart city évalué à 1100 milliards d’euros en 2025), et seules 56% des principales villes françaises n’ont pas encore engagé d’action smart city.

Ce petit déjeuner est l’occasion de présenter l’étude du Cabinet Roland Berger et d’aborder un certain nombre de questions sur la valorisation et les méthodes d’évaluation des projets smart city, les gagnants et les perdants des smart cities ou encore les moyens contractuels, technologiques et financiers dont les acteurs publics et privés disposent pour relever les défis des smarts cities.

Internvenants :
Xavier Albouy, Directeur de la marque, Citeos, Vinci Energies
Julie de Brux, Membre associée de la Chaire EPPP et fondatrice de Citizing
Alain Chagnaud, Partner, Roland Berger