Responsabilité Sociale

Projet scientifique

L’axe a pour problématique centrale la responsabilité sociale des entreprises, qui se décline autour de trois thèmes principaux :

  • l’éthique de l’organisation et l’éthique des acteurs (J. Allouche, F. de Bry, F. Noël, O. Charpateau, Claire Etienne, V. Lecourt)

  • la "reddition" des informations RSE (J. Allouche, T. Wiedmann-Goiran, F. de Bry)

  • la RSE comme processus de régulation dans les économies en transition/Pays du PECO et Chine (J. Allouche, S. Mihaylova, R. Bourguignon, Li Hui, V. Krylov).

L’axe RSE prend comme point d’ancrage les théories institutionnelles et néo-institutionnelles. Les chercheurs de l’axe se proposent, à partir de ce point d’ancrage, d’élargir les perspectives de recherche à la théorie des parties prenantes, à la théorie de la régulation et à la nouvelle sociologie économique. L’idée est de reconnaître l’encastrement des problématiques de RSE dans les institutions.

Activités

Les travaux de l’axe sont présentés dans le cadre des conférences du GREGOR et dans le cadre des travaux du RIODD/Réseau International sur l’Organisation et le Développement Durable. L’axe RSE organise des journées d’études en collaboration avec le Groupe Professionnel GRHOS du Master RHRSE.

La majorité des chercheurs de l’axe produisent avec des co-auteurs, souvent hors de l’IAE, ce qui témoigne de leur insertion dans des réseaux nationaux. Ils sont membres de sociétés savantes nationales et internationales (AGRH, AIMS, RIODD,…).

Les chercheurs de l’axe sont également membres des comités de lecture de revues nationales et internationales (ROR/Revue de l’Organisation Responsable, RGRH/Revue de Gestion des Ressources Humaines, …).

Des collaborations de recherche ont lieu avec un grand nombre de collègues à l’étranger ont été engagées. On peut citer en particulier le travail de coordination mené par le responsable de l’axe pour la réalisation d’un ouvrage en 2 volumes paru en 2006 sous le titre Corporate Social Responsibility, Palgrave McMillan, comprenant 30 chapitres rédigés par 47 auteurs d’Europe, d’Amérique Centrale, d’Amérique du Nord, d’Australie et de Nouvelle-Zélande (en particulier : Sandra Waddock (USA), M. Pava & J. Krausz (USA), J. Roberts (UK), R. Labelle & B. Sinclair-Desgagné (Canada), M. Orlitzky (NZ), J. Lozano (Espagne), M. Cardozo (Mexique), A. Boehm (Israël), …
Parmi les professeurs invités et en référence à cet axe de recherche on doit citer : David Voguel (Berkeley, USA).